Coffrets Cadeaux

Mis en avant

Découvrez nos coffrets cadeaux !

Les Fêtes de fin d’année arrivent à grands pas ! Faites Plaisir!
Offrez du vin de Bordeaux, du Champagne ou des spiritueux vous êtes sûrs de ne pas vous tromper et que votre cadeau sera apprécié.

Cette année, nous avons pensé à elle, à lui, à l’amateur de jazz ou de bande dessinée, en vous proposant des remises attractives sur 3 coffrets : le coffret « Tradition » de 3 grands Vins de Bordeaux tous médaillés, le coffret « Bulles » ou Bulles de Jazz avec une bouteille de Champagne dans un étui sac isotherme très féminin ( ou un étui plus classique) et enfin un coffret inspiré des bandes dessinées pour Rastignac un Pineau des Charentes. 

Nous vous proposons également, pour vous permettre de choisir vos cadeaux de fin d’année en toute sérénité toute une sélection de coffrets pour les fêtes. Des « petits » Bordeaux aux appellations les plus prestigieuses, cette sélection vous présente nos valeurs sûres. Laissez vous guider, quelles que soient vos préférences vous êtes certain avec ces coffrets de faire le bon choix.Venez les découvrirLire la suite

Arrivée de Spiritueux

Mis en avant

Arrivée de Spiritueux : de la rencontre avec  deux frères David et Julien Pannaud issus d’une famille de viticulteurs en Charente, au parcours similaire à celui d’Alain Cailley : ils ont acquis de l’expérience professionnelle dans d’autres secteurs mais n’ont pu résister à l’appel de la vigne, va naître une collaboration.

Ils ont repris le magnifique domaine Château des Plassons qu’ils développent  entre innovation et tradition. Leur Cognac et Pineau sont l’héritage d’un savoir faire acquis par des générations de viticulteurs. Cette histoire nous la connaissons bien puisque c’est aussi la notre.  Malheureusement  elle ne sera pas poursuivi par nos fils qui ont pris des voies différentes ces dernières années.

Cette similitude de nos parcours avec plus de 30 ans d’écart nous a rapproché de l’un deux Julien Pannaud et son épouse, heureux parents de trois jeunes enfants.
Ils vont nous aider à développer nos ventes au sein de leur clientèle notamment à l’étranger où ils sont bien implantés. Quant à nous, nous intégrons leurs très beaux produits,  Pineau et Cognac, dans notre gamme, exclusivité Internet pour l’instant .  

De cette collaboration devrait naître un véritable partenariat,  et plus si affinités …  Très intéressés par le vignoble de Château Toulouze ils investissent tout d’abord  dans la réfection de la grange du vignoble afin d’y établir un très beau chai.

Le Millésime 2013 de nos Vins

Mis en avant

Découvrez le millésime 2013 de nos vins 

Le Millésime 2013 de nos vins, enfin prêt, a été mis en bouteille tout au début de la pause estivale. Ce millésime se distingue actuellement par de légères notes acides qui lui donnent vivacité et fraîcheur. Les amateurs de vins jeunes apprécieront. Pour les autres nous recommandons un vieillissement en cave de 5 à 8 années. Nous vous invitons à le découvrir:

Château Le Maine Martin  Sélection Vieilles Vignes Bordeaux Supérieur brillant, limpide au nez de fruits rouges, en bouche tout en souplesse avec une structure sans dureté et une bonne finale

Château Le Maine Martin  Cuvée Nouvelle Génération Bordeaux Supérieur Belle couleur. Nez intense avec des notes d’élevage bien présentes, toasté, sur du fruit mûr. En bouche l’évolution est ronde avec une bonne structure.

Château Toulouze Graves de Vayres de couleur sombre au nez intense sur des notes de fruits rouges frais et d’épices. Evolution charnue en bouche. Bonne longueur aromatique et finale soutenue par les des tanins souples et fondus. (pour information millésime 2010 épuisé)

Château Toulouze Grande Cuvée Graves de Vayres  d’une belle intensité avec un aspect aromatique encore discret. Une bouche friande avec une belle rondeur et une belle amplitude. Bonne structure. A attendre pour déguster.

Lire la suite

La Fête des Mères le 29 Mai

Mis en avant

L’histoire de la Fête des Mères de son origine à nos jours, a connu une longue évolution.

Déjà, dans la Grèce Antique, Rhea, la Mère des Divinités, faisait l’objet d’une célébration particulière. Cybèle, la mère des dieux était fêtée en Phénicie et dans l’Empire Romain, Cette tradition de fête des mères a perduré jusqu’au IVe siècle après Jésus Christ, date à laquelle le rituel des célébrations fut abandonné en raison de l’émergence de la religion.

Aujourd’hui, la Fête des Mères se célèbre en France le dernier dimanche de mai sauf lorsque celui-ci est également le jour de la Pentecôte, elle est alors reportée au premier dimanche de juin. C’est actuellement l’une des dates païennes officielles des plus importantes et des plus populaires de notre calendrier.

 La tradition vient des Etats-Unis.
La fête des mères trouve son origine dans la suggestion  en 1872 d’un écrivain américain, Julia Ward Howe, qui organisait chaque année une réunion de la journée des mères à Boston. Mais il fallut attendre 1907 pour que cela entre dans les mœurs.

Ayant perdu sa mère en mai 1907, Anna M. Jarvis demanda aux autorités de la Virginie de célébrer un office religieux en l’honneur de toutes les mamans à la date anniversaire de la mort de sa propre mère.. L’année suivante, la première Fête des Mères est célébrée.

La coutume s’implante très vite et, en 1914, le président des Etats-Unis Woodrow Wilson institue le second dimanche de mai comme journée de fête officielle en l’honneur de toutes les mamans.
Lire la suite

Saint-Valentin

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
L’origine est à chercher dans la Rome antique où le mois de février était le mois de l’amour et la fécondité. Le 15 février étaient fêtées les Lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fécondité. .Dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et de Héra.
Il ne faut pas oublier que la plupart des fêtes chrétiennes se sont substituées à des fêtes païennes. Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des Lupercales). À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages.

Au moins trois Saints différents sont nommés Valentin, tous trois martyrs. Leur fête a été fixée le 14 février par décret du pape Gelase Ier, aux alentours de 498.

Lire la suite

Meilleurs vœux 2017

Meilleurs vœux 2017 de santé, bonheur et prospérité… de la famille Cailley (Evelyne et Alain, Gil-Paul et Jèrôme) et de toute l’équipe de Châteaux Cailley.

Nous vous souhaitons des petits bonheurs quotidiens, des sourires volés, de belles rencontres, tout ce qui fait le sel de la vie.Nous tenons surtout à vous remercier pour votre fidélité et la confiance que vous nous avez témoignée tout au  long de l’année 2016.

Bordeaux Rosé, l’autre Rosé!

Bordeaux Rosé, l’autre Rosé!
L’été 2016 nous a gâté pour nos vacances: soleil, ciel bleu et chaleur parfois un peu excessive. La récolte à venir aurait bien besoin d’un peu d’eau pour diminuer la concentration en sucre et donc en alcool! Mais profitons de ce beau temps pour prolonger l’esprit vacances!! Quoi de mieux qu’une plancha ou un barbecue entre amis ou en famille accompagnés de Bordeaux Rosé ou Bordeaux blanc sec bien frais!

Château de Frégent Bordeaux Rosé AOC ,50% Merlots 50% cabernet   »saignés » quelques heures après la mise en cuve., est un vin souple et ample, il vous charmera par son fruité, c’est un vin d’une belle fraîcheur, aux arômes fruités et délicats. Vif et acidulé, il se déguste très frais 8°/9° et accompagnera tous vos plats d’été : brochettes, grillades, cuisine épicée du Monde, il sera également apprécié à l’apéritif!

Le Frégent Bordeaux AOC blanc on trouve dans son assemblage, les deux principaux cépages, souvent utilisés dans les mêmes proportions,  le sauvignon et le sémillon. La muscadelle est un cépage d’appoint qui apporte des arômes sauvages et musqués qui n’est pas présent dans notre vin Le Frégent.. Les Bordeaux secs séduisent par leur fraîcheur, leur fruité et leur vivacité. Lire la suite

L’Histoire du vin de Bordeaux

Selon Frédéric Berthault  dans son livre « aux origines du vignoble bordelais » édité aux éditions Féret, l’histoire du vin de Bordeaux ou du moins de la vigne remonterait   entre l’an 40 et l’an 70 de notre ère.

En effet, lors des fouilles dans les années 80 avant d’ édifier le centre commercial St Christoly il a été retrouvé deux rangs de vigne plantées en alignement.ce qui apporte la preuve  que les bordelais savaient cultivaient la vigne.
St Crhistoly est le plus vieux quartier de Bordeaux qui s’est créé à la confluence de la Devèze et du Peugue. Ces deux affluents de la Garonne ont abrité le premier port. C’est à partir de St Christoly que s’est créée la ville de Burdigala. Les nombreuses fouilles menées au XIXième et XX ième siècles qui y ont été effectuées ont montré toute la richesse archéologique de ce quartier de Bordeaux.. Sources le Petit journal du vieux quartier de St Christoly à Bordeaux.
Les recherches menées par la suite sur les amphores destinées au transport du vin datant de l’an-30 A J-C venaient d’Italie puis d’Espagne. Celles destinées au transport du vin dans le bordelais n’apparaissent qu’autour de l’an 40. Il en a été découvert dans plusieurs sites de fouilles de vestiges romains du département. Ce n’est qu’à partir du II ième siècle que se développe la culture de la vigne  avec l’ancêtre du cabernet le cépage biturica. Le vignoble bordelais prend son essor sous le règne d’Aliénor d’Aquitaine au XII ième siècle. Sources Sud Ouest

Le directeur des éditions Féret Bruno Boidron dans ce même article du Sud Ouest du 23 août 2016 informe qu’ils vont bientôt lancer une collection ampélographique ou identification des cépages. Le premier livre de cette collection sera consacré au cabernet franc son auteur Louis Bordenave est chercheur à l’Inra et spécialiste en génétique et amélioration de la vigne.

Fête des Pères

La fête des Pères, quelle est son origine?

En France, c’est le fabriquant de briquets Flaminaire qui eut l’idée, le premier, de créer la fête des pères, en donnant l’occasion d’offrir à cette occasion un briquet à son papa. En France, la Fête des Pères  fut fixé par un décret en  1952, soit 2 ans après l’apparition de la Fête des Mères : on la célèbre le troisième dimanche de juin.
C’est souvent l’occasion d’offrir à son papa un cadeau, offrir du vin de Bordeaux fait toujours plaisir, mais quand en plus vous lui offrez un magnum avec un message « Bonne Fête papa » ou un message personnalisé vous êtes vraiment certain de lui faire plaisir!

 Dans les pays catholiques, on a célébré les pères de famille dès le moyen-âge le 19 mars, jour de la Saint-Joseph, ce dernier étant le père putatif de Jésus .
Comme pour la fête des mères, l’idée de fêter les papas est née aux Etats-Unis. A Spokane au Nord Ouest des Etats Unis, une femme, Sonora Smart Dodd, qui avait été élevée avec ses cinq frères et sœurs par son père, Henry Jackson Smart, suite au décès de sa maman, eu l’idée de proposer la fête des Pères pour rendre hommage à son papa. Son père étant né un 19 juin, la première fête des Pères fut célébrée le 19 juin 1910.
Calvin Coolidge, Président de 1924 à 1929, inaugure son mandat par la création d’un jour spécial dédié aux papas, et Lyndon Johnson, fixe cette fête au troisième dimanche de juin en 1966. Dès 1972, le président Richard Nixon institue la célébration nationale de la journée de la fête des Pères le troisième dimanche de juin.

Mr Dussert Gerber son Edito dans Millésimes

Mr Dussert Gerber son édito dans Millésimes! Nous aurions pu l’écrire tant il reflète notre point de vue! Nous le remercions pour sa défense des vrais vignerons!

 » Le Terroir sinon rien 

Plus j’avance dans le domaine du vin, plus je me rends compte qu’il y a vraiment, désormais, deux univers qui cohabitent : celui qui met en lumière les vins racés, typés, élevés par des vignerons passionnés et passionnants… et celui d’un monde où la frime rejoint l’argent, une espèce de voie où il semble toujours nécessaire de faire plus que son voisin, à grands renforts de techniques, d’innovations (?), de manipulations œnologiques, etc.

Il n’est pas utile de préciser que cela fait bien longtemps que nous avons fait notre choix ! C’est ma nature : je n’aime ni l’arrogance ni le snobisme.
Comprenons-nous bien : on peut élever le plus grand cru du monde et rester humble, discret, comme on peut produire un vin aseptisé, “sans vice, ni vertu” et devenir imbu de soi-même comme nul autre.

Le vin, c’est donc d’abord une histoire d’homme ou de femme. C’est la base de tout. La région, le climat, les cépages viennent alors s’y associer, pour créer une osmose que l’on définit comme le vrai “terroir” de chaque cru. 
Le vigneron fait un vin à son image, ajoutant des nuances personnelles où sa propre histoire familiale, son parcours, ses origines, sa philosophie vont créer sa “signature”. Lire la suite