Mr Dussert Gerber son Edito dans Millésimes

Mr Dussert Gerber son édito dans Millésimes! Nous aurions pu l’écrire tant il reflète notre point de vue! Nous le remercions pour sa défense des vrais vignerons!

 » Le Terroir sinon rien 

Plus j’avance dans le domaine du vin, plus je me rends compte qu’il y a vraiment, désormais, deux univers qui cohabitent : celui qui met en lumière les vins racés, typés, élevés par des vignerons passionnés et passionnants… et celui d’un monde où la frime rejoint l’argent, une espèce de voie où il semble toujours nécessaire de faire plus que son voisin, à grands renforts de techniques, d’innovations (?), de manipulations œnologiques, etc.

Il n’est pas utile de préciser que cela fait bien longtemps que nous avons fait notre choix ! C’est ma nature : je n’aime ni l’arrogance ni le snobisme.
Comprenons-nous bien : on peut élever le plus grand cru du monde et rester humble, discret, comme on peut produire un vin aseptisé, “sans vice, ni vertu” et devenir imbu de soi-même comme nul autre.

Le vin, c’est donc d’abord une histoire d’homme ou de femme. C’est la base de tout. La région, le climat, les cépages viennent alors s’y associer, pour créer une osmose que l’on définit comme le vrai “terroir” de chaque cru. 
Le vigneron fait un vin à son image, ajoutant des nuances personnelles où sa propre histoire familiale, son parcours, ses origines, sa philosophie vont créer sa “signature”. Lire la suite