Le Blog de Patrick Dussert Gerber dans le Magazine 20 minutes parle de Château Toulouze Grande Cuvée 2009

« Au sommet. On comprend sa place dans le Classement en débouchant ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlotmajoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde

 « Les terres du Château Toulouze, m’expliquent ces propriétaires sympathiques, dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier, édifié au XIIIe siècle à l’emplacement d’un oppidum gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri iv. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du xiiie siècle, à la suite de la Révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. « Avec ce millésime 2011, enfin, nous refaisons des vins de Bordeaux et non pas des vins d’Algérie. Le climat beaucoup plus tempéré que pour les millésimes 2010 et 2009 était plus propice à faire des vins plus traditionnels de notre région. C’était une année très facile au niveau cultural, pas de champignon et peu d’acarien et malgré la pluie en août la Pourriture Grise était bien maîtrisée. Les vendanges ont débuté vers le 20 septembre pour atteindre une maturité optimale. Nous avons pour la première fois pratiqué des vendanges machine avec tri embarqué, c’est un « plus » indéniable. Afin de préserver la qualité de cette vendange, nous avons jeté tous les jus de benne (250 hl). La réactivité de la machine par rapport à la vendange manuelle, nous a permis d’attendre chaque parcelle pour vendanger au bon moment. Les vins ont de la matière, un beau fruité élégant et subtil qui rappelle la finesse et la délicatesse du 2006. On retrouve à nouveau des vins plaisir, qui seront plus faciles à vendre que le 2010, pourtant magnifique, mais avec beaucoup plus de matière et un haut degré alcoolique. Notre fils aîné Jérôme a pris depuis le second semestre 2011 le contrôle du vignoble et des vinifications. Les valeurs qui nous ont accompagnés jusque là seront conservées voire accrues (agriculture raisonnée,..), Vinification classique , contrôle des températures. Pour conclure, ce millésime apporte beaucoup de satisfaction au vigneron passionné que je suis. »

Excellent Graves de Vayres rouge 2009 (75% Merlot et 25% Cabernets), plus souple, riche en couleur comme en arômes, qui sent les fruits cuits et les épices, un vin bien ferme en bouche. Le 2008 est bien typé, charnu, d’une belle ampleur, bien équilibré, qui sent la fraise des bois et lhumus, de bouche charpentée et souple à la fois, de garde.

Goûtez le Bordeaux Supérieur Château Le Maine Martin Sélection Vieilles Vignes 2009 (65% Merlot, 20% Cabernet franc, et 15% Cabernet-Sauvignon), parfumé (cassis, fraise des bois), d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins fondus et veloutés, bien charnu comme il se doit.

Le Bordeaux Supérieur cuvée Nouvelle Génération 2009, est dans la lignée, au nez subtil où dominent les fruits noirs, un vin de bouche ample, avec une finale délicatement épicée. Le tout bénéficie d’un formidable rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation. »

Patrick Dussert Gerber    Cliquer sur http://leguideduvin.20minutes-blogs.fr/ LE 23/01/2013

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *