L’Histoire du vin de Bordeaux

Selon Frédéric Berthault  dans son livre « aux origines du vignoble bordelais » édité aux éditions Féret, l’histoire du vin de Bordeaux ou du moins de la vigne remonterait   entre l’an 40 et l’an 70 de notre ère.

En effet, lors des fouilles dans les années 80 avant d’ édifier le centre commercial St Christoly il a été retrouvé deux rangs de vigne plantées en alignement.ce qui apporte la preuve  que les bordelais savaient cultivaient la vigne.
St Crhistoly est le plus vieux quartier de Bordeaux qui s’est créé à la confluence de la Devèze et du Peugue. Ces deux affluents de la Garonne ont abrité le premier port. C’est à partir de St Christoly que s’est créée la ville de Burdigala. Les nombreuses fouilles menées au XIXième et XX ième siècles qui y ont été effectuées ont montré toute la richesse archéologique de ce quartier de Bordeaux.. Sources le Petit journal du vieux quartier de St Christoly à Bordeaux.
Les recherches menées par la suite sur les amphores destinées au transport du vin datant de l’an-30 A J-C venaient d’Italie puis d’Espagne. Celles destinées au transport du vin dans le bordelais n’apparaissent qu’autour de l’an 40. Il en a été découvert dans plusieurs sites de fouilles de vestiges romains du département. Ce n’est qu’à partir du II ième siècle que se développe la culture de la vigne  avec l’ancêtre du cabernet le cépage biturica. Le vignoble bordelais prend son essor sous le règne d’Aliénor d’Aquitaine au XII ième siècle. Sources Sud Ouest

Le directeur des éditions Féret Bruno Boidron dans ce même article du Sud Ouest du 23 août 2016 informe qu’ils vont bientôt lancer une collection ampélographique ou identification des cépages. Le premier livre de cette collection sera consacré au cabernet franc son auteur Louis Bordenave est chercheur à l’Inra et spécialiste en génétique et amélioration de la vigne.

Formats de Bouteilles

Les Formats de Bouteilles : A Bordeaux comme en Champagne, chaque format de bouteille a un nom qui lui est propre. Voici les principales.

35cl (ou 37.5) : Fillette ou demie
75cl : bouteille ou « frontignan »
150cl : Magnum (actuellement de disponible le millésime 2009 et 2012) Le magnum est l’équivalent de 2 bouteilles de75cl
3L : Double-magnum à Bordeaux mais Jéroboam en Champagne!
5L : Jéroboam à Bordeaux ( disponible millésime 2014)
6L : Impériale mais Mathusalem en Champagne.
9L : Salmanazar
12L : Balthazar ( disponible millésime 2014, nous l’appelons Nabuchodonosor)
15L : Nabuchodonosor
18L : Melchior ou Salomon

Les grands formats sont d’autant plus chers qu’ils sont fabriqués en petites séries.
Plus le format est imposant plus il est festif. Offrir un magnum  ou un format plus grand est toujours apprécié!
Jusqu’à 5 ou 6 litres le service est possible à la bouteille, au delà je vous conseille un support pour la poser à l’horizontale et un bouchon robinet pour le service;

L’autre atout de ces grandes contenances c’est la conservation du vin qui se fait mieux et plus longtemps. Le vin s’épanouit, il est bien oxygéné et il s’exprime mieux dans le verre. C’est pour cela à contrario que la conservation du vin en bouteille de 37.5cl est difficile et que nous avons arrêté d’en commercialiser.

Le Fronsadais

Le Fronsadais
Situation  et histoire
Fronsac se trouve à environ 3 kms de Libourne. Le tertre de Fronsac qui termine, au confluent de deux rivières, la chaîne de collines séparant le bassin de l’Isle de celui de la Dordogne, et qui domine tout le pays était habité dès l’époque de l’occupation romaine.
* Les gaulois bituriges y avaient un marché, Rome y éleva un autel et le futur Charlemagne  après un camp  y construisit en 769 le château fortifié de Fronsac pour des raisons stratégiques et une dizaine d’années plus tard il y bâtit l’église de Saint-Martin qu’il donna à des moines bénédictins.Ce terroir de Guyenne vécu une  véritable épopée que constitua le passé batailleur de la seigneurie de Fronsac : invasions, guerres seigneuriales, révolte au XIIIe siècle contre l’occupant anglais, guerre interminable dite de « Cent Ans », rébellion au  XVe,  succession au château de Fronsac, au XVIe siècle, de gouverneurs rapaces et violents qui ravagent le pays environnant…,

La forteresse sera démoli en 1623 sur ordre du cardinal de Richelieu qui acheta le titre de Duc de Fronsac pour sa famille . Au XVIII° siècle Arma Duplessis, Duc de Richelieu y fit bâtir une « folie » où se donnèrent des fêtes qui fit connaître le vin de Fronsac jusqu’à la cour de Versailles

Au XIème et XIIe siècle, le vignoble, sous domination anglaise par le mariage d’Aliénor avec Henri Plantagenêt, roi d’Angleterre, prend un essor considérable. La création du port de Libourne en 1269 ouvrira largement la route aux expéditions lointaines des vins de la région, le port de Fronsac s’ajoutant à ce trafic.

 Au début du XVIIIe siècle, la poussée de la demande hollandaise et anglaise de vins de qualité entraîne une formidable expansion du vignoble. … Fronsac connaîtra alors une renommée d’exception. Les traces historiques des transactions de l’époque en sont la preuve, avec des vins qui se vendaient parmi les plus chers de toute la région de Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac.

Le vignoble est situé au nord-ouest de ceux de St Emilion et de Pomerol.
En Fronsadais nous découvrons un superbe  paysage de coteaux couverts de vignes, situés entre deux rivières l’Isle et la Dordogne. Le potentiel viticole de cette région est indéniable, les vins fronsadais sont des vins de côtes, tout y concourt pour faire un bon vin de côtes : un tertre, des vallonnements rocailleux, des pentes ensoleillées, une hydrographie, un climat. Bon nombre d’exploitations sont de petites dimensions. La commune de Fronsac  se compose de coteaux que des terres d’alluvions en palus séparent de la rivière. La présence de l’eau en bas suppose un bon drainage naturel des terrains.  Elle joue également un rôle régulateur et notamment atténue le gel.

Le terroir produit des vins rustiques, Les sols  complexes sont dans l’ensemble calcaire, et argilo-calcaires frais en coteau et minoritairement argilo-siliceux en pied de côtes, avec un taux d’humidité important, reposant sur un  sous sol de  calcaires à astéries support idéal pour les meilleurs vins de la région . Cette typicité des terroirs est accentuée par le relief. C’est cet exceptionnel terroir argilo-calcaire qui a donné son nom au terroir dont s’enorgueillissent nombre de grandes appellations, dont les appellations voisines de Saint-Emilion «la molasse du Fronsadais».C’est la qualité de ces sols, alimentés en eau de façon régulière et sans stress qui confère aux vins de Fronsac et Canon Fronsac leur richesse et leur complexité.

 Le climat océanique tempéré de la région, son caractère continental par rapport au reste du Bordelais et sa situation au confluent de deux rivières, lui permettent de bénéficier d’un microclimat qui favorise une maturation lente des raisins, avec des étés chauds et longs, des automnes tièdes, et des hivers doux et généralement secs.
Par ailleurs les deux rivières protègent le vignoble des gelées printanières.
source *Monographie des villes et villages de France Le Duché de Fronsac – des premiers vicomtes aux ducs de Richelieu Auteur : Général Soulé 

 Les cépages autorisés sont exclusivement le cabernet sauvignon, le cabernet franc, le malbec et le merlot. On y trouve du malbec pour 1%, ce cépage est très sensible au gel.  En faible proportion il apporte une belle couleur et de la souplesse.  Le merlot est maintenant prépondérant en fronsadais à environ 79 %.  Le cabernet franc à 13% demeure car de précocité moyenne il s’adapte aux sols argileux comme graveleux.  Le cabernet sauvignon 7% de l’encépagement, ce cépage tardif est particulièrement adapté aux sols chauds et secs (argilo-sableux ou sols argilo calcaires bien exposés). La combinaison de ces trois cépages donne des vins harmonieux. Le cépage le plus adapté est le Merlot ; est un cépage précoce et apprécie tout particulièrement le caractère des sols à texture argilo-calcaire de Fronsac. il est en parfaite harmonie avec ce terroir, il atteint ici au mieux sa parfaite maturité.

Les vins Les vins de cotes ont été appréciés de tout temps ! Sur ces sols argilo-calcaires aux expositions ensoleillées, les raisins arrivent à maturité voire à surmaturité.   Les raisins sont bien nourris et ont une structure tannique plus riche. le Merlot y mûrissant bien, il apporte au vin couleur souplesse, rondeur et beaucoup de soyeux en bouche ainsi que des tanins souples. Le Cabernet franc  apporte au vin une finesse aromatique légèrement épicée, une fraîcheur et une structure tannique bien marquées, conférant au vin une grande aptitude de vieillissement.Le cabernet sauvignon apporte au vin des notes épicées, complexes et une richesse tannique favorable à une conservation longue et harmonieuse.
Les vins sont généreux, avec une couleur rubis intense aux reflets sombres, alliant finesse et vivacité, les arômes dominants de fruits rouges s’enrichissent souvent de touches d’épices, parfois même de truffe . Vins charnus et racés, leur charpente tannique sait allier richesse et élégance.  Ce sont des vins puissants, bien charpentés, avec une expression de terroir qui leur est propre et un bon potentiel de vieillissement.
« les vins de Fronsac sont généreux et intenses. Ce sont des vins puissants, bien structurés, avec l’expression de leur terroir, une personnalité affirmée »Michel Rolland

 AOC Fronsac et AOC Canon Fronsac

 Les appellations d’origine contrôlée du Fronsadais  étaient au moment de leur naissance en 1937 « Côtes de Fronsac » et « Côtes de Canon-Fronsac » . Elles sont devenues en 1964 AOC Fronsac et AOC Canon Fronsac. Le fronsadais s’étend sur dix huit communes, On peut aussi y produire des vins d’appellations régionales Bordeaux ou Bordeaux Supérieur.

l’AOC Fronsac d’une surface de 840 hectares n’en couvre que 6 plus quelques parcelles à Galgon et l’AOC Canon Fronsac deux.

AOC Fronsac

 Situation
Peuvent bénéficier de l’AOC Fronsac les vins produits sur les communes de Fronsac, la Rivière, St Germain la Rivière, St Michel de Fronsac, St Aignan, Saillans et sur des parcelles de la commune de Galgon,

 Terroir
Il offre des sols et sous-sols très diversifiés et des aspects physiques d’une grande variété.  On va trouver des sols avec plus ou moins de sables, gravier ou argiles.  L’épaisseur du sol arable, comme la qualité du drainage naturel, l’inclinaison des pentes et leur exposition peuvent varier d’un paysage à un autre.

les vins
Vins rouges charnus et profonds tout en étant souples qui acquièrent avec l’âge des arômes de truffe rappelant ceux de Pomerol. ils ont une saveur délicate, parfois épicée et un bouquet particulier.  Trop méconnus, ces vins de haut niveau peuvent réserver de très belles surprises à des prix sages.

 AOC Canon Fronsac

Situation
Petite enclave prise dans l’appellation Fronsac, les vins sont produits sur les coteaux argilo-calcaires de Saint-Michel-de-Fronsac. .L’AOC Canon Fronsac présente une plus grande unité, elle épouse la ligne de côtes qui va du village de St Michel de Fronsac à celui de Fronsac.  On trouvera seulement des différences d’altitudes des parcelles et dans leur exposition.

 l’appellation
Les vins AOC Canon Fronsac doivent avoir été récoltés sur des parcelles bien précises des deux seules communes de Fronsac et de St Michel de fronsac   Avec 280 hectares de vigne, l’appellation Canon Fronsac est une des plus petites appellations du Bordelais, Dans chacune de ces communes  les terres d’alluvions des deux rivières , parcelles dites palus en bas des coteaux sont exclues. La densité minimum de plantation y est de 5 000 pieds à l’hectare. Canon Fronsac compte 47 viticulteurs,

les vins
Ce petit cru produits des vins bouquetés à la fois puissants et souples , plus corsés que sur Fronsac,  avec davantage de potentiel de vieillissement

Le viticulteur du fronsadais est  avant tout un vigneron. Les exploitations sont des propriétés familiales de taille petite ou moyenne, d’une superficie moyenne inférieure à 10 hectares où le viticulteur est majoritairement présent sur son vignoble, à la fois vigneron et vinificateur. Sur sa propriété, il recherche la meilleure association entre les sols et les cépages, sélectionne les porte-greffes les mieux adaptés, décide des travaux au vignoble qui favoriseront la meilleure qualité de la vendange, les raisonnant en liaison avec les contraintes environnementales. Dans les chais, voisinent des équipements de cuverie et de vinifications modernisés, avec l’élevage en barrique traditionnelle.

Nous vous proposons un seul Fronsac : Château Musseau  AOC Fronsac.

Un petit vignoble choyé par son propriétaire vigneron Monsieur Raous, situé a Bellines au village de la Rivière. Le château de Bellines est occupé depuis plus de 30 ans  par la famille Bordier amie de notre famille depuis nos années lycées !!! qui l’a acheté au père de Monsieur Raous. Ce dernier est un personnage haut en couleur, un vrai vigneron au visage buriné par le soleil, au franc parler et qui fait un travail remarquable sur son vignoble. Il n’a de cesse de rechercher la meilleure expression de son terroir au travers de son vin, en se démarquant des produits standardisés.
La propriété morcelée était de 6Ha jusqu’à récemment, Mr Raous vient d’en vendre 5, il a gardé 1Ha pour s’occuper, bichonner ses meilleurs clients, dont Cailley Générations. Nous en sommes ravis!
Géologie : sol argilo-calcaire. Plantation : conduite traditionnelle : espacement des rangs à 1,45 m ; densité des pieds à l’hectare : 5 000 pieds à l’hectare.  Cépages : merlots 75 %, cabernets francs – cabernets sauvignons 25 %. Mode cultural : traditionnel ; travail mécanique du sol ; fumures animales et végétales et fumures chimiques. Vendanges : manuelles. Rendement : en moyenne 35 à 40 hl/hectare : variable selon les années.

La vinification – l’élevage :Traitement de la vendange : éraflage total sauf cas particulier de vendanges   abîmées. Fermentation : longue durée de l’ordre de 3 à 4 semaines sur levures naturelles ; constitution d’un « pied de cuve » avec levures extérieures ; température contrôlée à 35 degrés ; en cuverie ciment. Elevage : en cuve béton et acier inoxydable ; clarification par soutirages tous les 3 mois. Mise en bouteille : la mise en bouteille intervient 18 mois après la récolte ; Stockage vieillissement : les bouteilles sont stockées habillées en caisses carton de 6 à 12 bouteilles ; le stockage pour vieillissement n’est pas effectué à la propriété

Le Vin d’une belle une couleur aux reflets sombres, des notes de fruits rouges, une structure en bouche dense, avec de bons tannins. A boire ou à garder.

 

Le Cycle Végétatif de la Vigne en Mars, les bourgeons

En février et  mars, nous avons effectué le liage et le pliage;  la vérification et éventuellement le changement de l’attache du cep à son tuteur. Nous avons procédé à l’arcure du rameau conservé par la taille et l’avons attaché.

Les sarments formés chaque année durant la période de croissance portent à l’aisselle de chaque feuille un bourgeon qui ne se développe pas de suite.

Le débourrement des bourgeons latents :.

Le bourgeon latent entre en végétation vers les mois de mars et d’avril et donnera naissance à un sarment porteur de grappes. C’est le début du cycle végétatif annuel de la vigne.

Cycle végétatif de la vigne. L’hiver. La taille.

La pluie incessante depuis des semaines  empêche  le personnel  de poursuivre les travaux dans le vignoble. La taille est terminée, mais nous devons finir de faire tomber les bois et les détruire par brûlage ou par broyage.

Nous devons également procéder ce mois-ci à l’entretien et à la remise en état du palissage : remplacements des piquets et du fil de fer.

N’oublions pas que la vigne est une plante pérenne dont la durée de vie atteint plusieurs dizaines d’années. Elle appartient au groupe des espèces lignifiées (tiges et racines) servant au stockage des matières de réserve élaborées par les feuilles. Durant la période végétative, les substances fabriquées par le feuillage et les éléments minéraux absorbés par les racines sont utilisés pour remplir trois fonctions physiologiques distinctes :

  •  Croissance et développement des tiges, feuilles, racines.
  •  Floraison, développement et maturation des raisins.
  •  Accumulation de matières de réserve énergétiques (amidon) dans les organes   lignifiés (tiges et racines) Lire la suite

Le Classement

 Avant de parler des différents classements des vins de Bordeaux, il faut noter qu’il n’existe aucun classement des diverses A.O.C. entre elles, mais seulement des classements effectués au sein d’une même sous-région, voire d’une même appellation. 

D’autre part, les critères qui interviennent dans les classifications de vins sont à la fois nombreux (qualité intrinsèque du vin, millésimes présentés, notoriété du Cru, notoriété du propriétaire, …) et subjectifs, tout comme l’est la dégustation, et font que les classements existants sont souvent contestés. Lire la suite

Les Mots du Vin

CARACTERES GUSTO-OLFACTIFS GENERAUX

Pour la qualification de ces impressions, précisons les termes suivants :

Aplati, amorti : qui ne développe pas ses aptitudes olfactives et gustatives (après la mise en bouteille, le vin est amorti, pendant un certain temps…). Pour certains, le terme « amorti » peut être également synonyme d’usé, de passé;
Banal : vin dépourvu d’originalité, sans personnalité…, quelconque.
S’abonnir : évoluer d’une façon heureuse en parlant des caractères sensoriels d’un vin.
Bref : dont la persistance et la rémanence sont faibles. On peut dire qu’il est « court ».
Laisser une bonne bouche, bien en bouche, avoir de la bouche : de goût et de saveur assez intenses et agréables avec une bonne tenue en bouche.

Lire la suite

Les Cépages en bordelais

Le vin de Bordeaux est un vin d’assemblage entre plusieurs cépages, au contraire de la plupart des autres régions viticoles. A l’heure actuelle, se développement des Bordeaux monocépages, essentiellement des 100 % merlots ; ceci afin de mieux répondre aux attentes des consommateurs et de se défendre par rapport à la concurrence étrangère (le monocépage est un phénomène de mode dû à l’introduction de vins étrangers facilement identifiables).

A terme, selon nous, les vins de Bordeaux ont tout à perdre et notamment leur particularité, leur personnalité dans cette simplification. Il est vrai que pour des consommateurs étrangers nos appellations bordelaises sont très complexes et les vins de cépage facilement identifiables. Lire la suite

La région de l’Entre Deux Mers

72% des Bordeaux et Bordeaux Supérieur sont produits dans cette région. Les autres appellations de cette région sont :

 Graves de Vayres:

La région des Graves de Vayres est située sur la rive gauche de la Dordogne, en aval de Libourne et forme une enclave de terrains graveleux, de surface relativement restreinte. A l’époque gallo-romaine, la vigne y était assez largement implantée.Après les invasions barbares, un Château s’y éleva au bord de la Dordogne,  classé monument historique il mérite une visite.

L’appellation Graves de Vayres a été utilisée dés le XIX° siècle  avant d’être officialisée en 1931. Par son terroir cette appellation produit des vins blancs de grande finesse et des vins rouges de haute noblesse.

Lire la suite

La région du Libournais

Les Pomerol, Lalande de Pomerol présentent un subtil équilibre entre souplesse, élégance, puissance et longévité. De couleur très soutenue, ils développent des arômes puissants caractérisés par des notes de truffe.

LALANDE DE POMEROL

Cette appellation voisine de Pomerol est à la mode actuellement, et ce, en raison de la hausse des prix de ses voisins, les prestigieuses appellations de Pomerol ou Saint Emilion. Les vins sont d’excellent niveau, ils sont obtenus par vinification traditionnelle et vieillissement en barriques de chêne durant 18 à 24 mois selon les années.

Lire la suite