Le Bouchon

les problèmes liés au bouchage en liège existent mais ne sont pas toujours imputables au seul bouchon. Le vin, la cave, le stockage et le bouchage doivent aussi être pris en compte. Comme le vin, le liège est un produit naturel et vivant. En conséquence, le zéro défaut n’existe pas.   Lles pourcentages habituellement annoncés par les bouchonniers sont en général aux alentours de 2 %

Dans de nombreux cas, l’origine du mauvais goût, ou goût de moisi, demeure difficile à cerner, cela rend les expertises délicates. « Le premier problème est de se mettre d’accord sur la définition du goût de bouchon, puis sur un seuil de perception et un seuil de refus ».

Lorsque le bouchon est en cause, cela peut provenir de l’exploitation forestière, des traitements subis La qualité des bouchons et le prix qu’on y met sont aussi des points à considérer. Cela ne signifie pas qu’il n’y a jamais de problèmes avec les bouchons haut de gamme mais c’est beaucoup moins fréquent.

Quand on vend en grande distribution, une différence de quelques centimes peut permettre de se faire référencer. Cela se gagne sur les matières sèches, le bouchon entre autres.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *