La région du Médoc

HAUT-MÉDOC

Produit sur 15 communes du Médoc, de Saint Seurin de Cadourne au nord jusqu’à Blanquefort au sud, les Haut Médoc sont en général des vins denses, charnus et riches en tanins. Tous présentent dans leur style des bouquets complexes, profonds et équilibrés avec un bon potentiel de garde.

Médoc, Haut Médoc : appellations régionales dont la qualité globale est inévitablement hétérogène. On y trouve néanmoins de très nombreux crus bourgeois de bon niveau.

MÉDOC

Pour les amateurs qui recherchent des vins de forte corpulence et de constitution tannique imposante, ils trouveront leur bonheur dans cette vaste appellation. Le cabernet-sauvignon s’impose comme le cépage le plus cultivé, agrémenté de quelques pourcentages de merlot afin d’arrondir les tanins. Les affaires pullulent dans des petites propriétés peu connues, voire inconnues, avec des vins à moins de 10 €. Le caractère tranché de leur style et la diversité géographique du sud au nord de l’appellation offre donc un large choix d’excellentes affaires qui feront de superbes bouteilles du « dimanche ».

LISTRAC MEDOC

C’est l’appellation la plus à l’ouest du Médoc, au bord de la forêt de pins. Elle produit des vins souvent tendres et fruités, rarement d’une grande intensité.

Moulis, Listrac : deux appellations contiguës, un peu en retrait à l’intérieur des terres entre Margaux et Saint-Julien. Bons vins, moins fins cependant que ceux des crus voisins.

MOULIS

Voisine de l’appellation Listrac et située au centre du Médoc, Moulis est connue grâce aux deux crus phare de l’appellation : Poujeaux et Chasse Spleen. Néanmoins, on compte un certain nombre de crus peu connus mais tout à fait dignes d’intérêt. Ce sont en règle générale des vins plus charpentés qu’à Listrac offrant des potentiels de vieillissement plus long.

MARGAUX

Choix plus large que l’année précédente, avec entre autres des seconds vins de crus classés. Ils sont vinifiés avec des vignes plus jeunes, mais offrent dès leur jeunesse l’expression des grands terroirs de ces châteaux. Vins rouges très racés, structurés mais de grande finesse. Cependant le niveau qualitatif est hétérogène.

 PAUILLAC

Vins de grande structure, racés et puissants, austères dans leur jeunesse. A de rares exceptions près, la qualité des crus correspond au minimum à celle que laissent espérer leurs différents classements. En dessous d’un certain seuil de prix, le choix des vins est fort restreint dans cette appellation, essentiellement composée de crus classés aux prix inaccessibles. Heureusement cette commune possède une cave coopérative (La Rose Pauillac).

SAINT ESTEPHE

Cette appellation réunit le plus grand nombre de crus bourgeois des communes du Médoc. Le choix est donc large, et on y trouve des vins de belle constitution vendus à des prix encore raisonnables. De plus, ils font souvent des bouteilles de garde. Ce sont des vins charpentés, charnus, et possédant pour les meilleurs une race similaire à celle de leurs voisins de Pauillac. Quelques crus classés sont au-dessus du lot.

SAINT JULIEN

Toute petite appellation du Médoc, elle est constituée d’un vignoble appartenant à 90 % aux crus classés. Les prix sont ici  élevés, les vins sont structurés, équilibrés, harmonieux. Petit nombre de producteurs, tous de très bon niveau, en particulier dans les crus classés.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *